Historique du Festival

Historique du Festival

2014

L’animation en volume était à l’honneur lors de cette édition, grâce à de nombreux programmes spéciaux dédiés à cette technique, conférences, expositions, ainsi que l’affiche du Festival réalisée par Franck Dion. Isao Takahata a honoré Annecy de sa présence et s’est vu remettre le Cristal d’honneur.
Côté nouveautés, 2014 a été marqué par la création d’une section compétitive de courts métrages, Animation Off-Limits, et par la mise en ligne d’une partie de la programmation grâce à MyHomeFestival.
Concernant les Conférences, l’offre a été repensée, étoffée et répartie en trois catégories, dont chacune a trouvé son public : Création, Business et Organisation de production.

Au Mifa, on constate une forte augmentation des sociétés exposantes, ainsi que des majors américaines présentes (Nickelodeon, Disney, Pixar, Cartoon Network...). En 2015, le Mifa fêtera ses 30 ans, l’occasion de célébrer l’évolution de l’industrie de l’animation et son avenir.

Découvrez l’édition 2014 jour par jour grâce au Quotidien en ligne.
Revivez les temps forts de cette édition avec l'Annecy Replay
Tout le Festival 2014 à voir en images sur Flickr.

2013

Cette édition 2013 a été riche en événements : la Pologne à l’honneur, la carrière de Jerzy Kucia couronnée par un Cristal d’honneur, le 50e anniversaire de Calimero, plusieurs avant-premières et séances événements. Les films ont été soumis au vote du public via l’élection du film le plus drôle et le prix du public. Et surtout, cette édition a été marquée de la patte du nouveau directeur artistique, Marcel Jean.
La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a rendu visite au Mifa, qui inaugurait de nouveaux rendez-vous tels que les Mifa Talks et les Share With.
Les séances de recrutement du Carrefour de la création ont été appréciées par de nouveaux studios, comme Illumination Mac Guff, Laika, Method Animation, etc.

En chiffres : 7 100 accrédités, dont 2 400 provenant du Mifa.

Retrouvez l’édition jour par jour sur Le Quotidien.
Retrouvez les photos d’ambiance sur Flickr.

Consultez les archves 2013

2012

L’Irlande était à l'honneur pour cette édition 2012, à la programmation riche et variée.
Parmi les avant-premières, citons Le Magasin des suicides, réalisé par Patrice Leconte, présent lors du festival et Le Lorax.
Côté Mifa, les nouveaux événements (Territory Focus, Mifa screening et Demo Room) et espaces ont permis de mieux valoriser les sociétés participantes et les pays représentés. De nombreux networking se sont déroulés dans la semaine.
25 projets ont été présentés au Carrefour de la création. L'animation africaine a également bénéficié d'un coup de projecteur. 19 séances de recrutement ont eu lieu.
Plus de 900 personnes ont suivi les conférences.

Une édition 2012 riche en événements et en rebondissements !

Consultez les archives 2012

2011

Un zoom sur l'animation indépendante américaine a donné la couleur de la programmation de cette édition 2011.
Côté Mifa : au programme, pêle-mêle, les 10 ans d'Ankama, les conférences de presse de SFPA, UniFrance et Canal+ Family.
Côté VIP, le Festival a eu l'honneur d'accueillir Leiji Matsumoto !
Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand était également présent et a notamment remis le prix du concours Annecy 2011 YouTube lors d'une soirée organisée par Disney.

Consultez les archives 2011

2010 : 50 ans d'un engagement sans faille !

Cette 34e édition a été un immense succès. Plus de 50 invités prestigieux étaient présents pour célébrer le 50e anniversaire.
Découvrez le coffret 5 DVD collector et le livre Créateurs & Créatures contenant les dessins des grands maîtres de l'animation.

Consultez les archives 2010

2009

En pleine maturité, le Festival d'Annecy rayonne tant au plan mondial qu'à travers son implication au sein des tissus local et régional.

2008

Avec 6 700 accrédités, l'événement connaît une hausse de sa fréquentation de 10 %, avec 1 867 films soumis à la sélection, 284 films en sélection officielle, 300 journalistes...
Le Mifa, quant à lui, a vu sa surface d'exposition augmenter de 20 % pour atteindre les 3 000 m² et enregistre 1 131 sociétés inscrites !
Parmi les nouveautés, création et mise en place des "Work in progress" pour découvrir les longs métrages en cours de production, ainsi que de nouvelles catégories pour les appels à projets présentés dans le cadre du Carrefour de la création : long métrage, animation et jeux vidéo et télévision.

2007

Renforcement des actions de soutien au long métrage d'animation avec notamment l'élargissement de la compétition à 10 films (au lieu de 5), et création de 2 nouveaux prix dans cette catégorie.

2006

1er juillet, création de l'Établissement public de coopération culturelle CITIA, Cité de l'image en mouvement, qui reprend les activités du Cica.
Cofondatrice du pôle de compétitivité Imaginove, spécialisée dans les loisirs numériques, cette structure développe des actions sur 3 axes : la culture, l'économie et la formation/recherche.
25 permanents travaillent à l'élaboration du Festival et du Mifa, mais également aux autres activités de CITIA, sous la direction de Patrick Eveno.

2000

40e anniversaire du Festival international du film d'animation.
1 092 films inscrits, 279 films en sélection officielle, 7 écrans, 5 300 accréditations répertoriées, 110 000 spectateurs, 670 sociétés inscrites au Mifa.

1999

À la suite du décès du directeur général Jean-Luc Xiberras, en décembre 1998, la direction opérationnelle est confiée à Tiziana Loschi et la direction artistique à Serge Bromberg.

1998

Le Festival devient annuel.
Le nombre de films soumis à la sélection (1 270 lors de la dernière biennale en 1997), ainsi que l'émergence d'une concurrence à la fois américaine et asiatique, sont des arguments de poids en faveur de l'annualisation. Celle-ci est votée à l'unanimité moins une voix, le 30 août 1997 en conseil d'administration du Cica, puis en conseil municipal en septembre.
Passée de 4 à 15 permanents avec l'annualisation, l'équipe est complétée chaque année par des vacataires à mesure de la montée en puissance de l'activité. De plus, près de 180 volontaires viennent prêter main-forte au moment des manifestations, ce qui représente, pendant la semaine du Festival, environ 250 personnes sur le pont !

1997

Création du Carrefour de la création et de l'emploi, synergie entre le Festival et le Mifa : concours de projets, performances d'animateurs, rendez-vous individuels avec les producteurs, les diffuseurs et les studios d'animation, les jeunes créateurs peuvent y trouver les réponses à leurs multiples questions.

1985

1re édition du Marché international du film d'animation (Mifa), avec des exposants sur 500 m2.

1984

L'association des Jica devient Cica, Centre international du cinéma d'animation.

1983

Annecy reçoit 1 300 professionnels et le Festival ouvre la compétition aux films de télévision et de commande.

1982

Les bureaux de l'organisation s'installent enfin à Annecy !
Facilitée par la création du centre culturel de Bonlieu, la stratégie de développement instaurée par le nouveau directeur, Jean-Luc Xiberras, permet de disposer de six salles de cinéma et de multiplier par trois les projections de films.

Jusqu'en 1982

Le Festival est géré par une annexe parisienne en coordination avec le ciné-club d'Annecy. Chaque biennale présente entre 300 et 400 films aux professionnels. Annecy est alors considérée comme une bulle élitiste, réputée pour l'animation d'auteur, donc limitée au court métrage.

1971-1981

Raymond Maillet succède à Pierre Barbin, directeur depuis 1960.

1969

Pas de Festival ! La révolte sociale était encore très présente et toutes les subventions allouées aux festivals avaient été supprimées.

1960

La première édition annécienne des Jica se déroule du 7 au 12 juin. Parrainée par Alexandre Alexeïeff, Max Fleischer, Paul Grimault, Ivan Ivanov-Vano et Jirí Trnka, elle attire des représentants d'une vingtaine de pays. Et quels représentants ! Bruno Bozzetto, George Dunning, John Halas, John Hubley, Grant Munro, Ernest Pintoff, Bretislav Pojar, Dusan Vukotic, Karel Zeman, entre autres.

1956

Tout d'abord il y a la rencontre de Pierre Barbin – directeur de l'Association de distribution du film – avec le ciné-club d'Annecy, l'un des plus importants de France fort de 5 000 membres, et leur proposition d'une programmation de films d'animation lors du festival de Cannes : les Journées internationales du cinéma d'animation (Jica).
Le festival de Cannes laissant peu d'espace au cinéma image par image et à ses créateurs, les organisateurs proposent le transfert des Jica sur les rives du lac d'Annecy à l'occasion de la célébration du centenaire de l'annexion de la Savoie, en présence du général de Gaulle.

Pour aller plus loin

Découvrir le Festival plus d'infos

Le Festival d'Annecy, c'est la référence en cinéma d'animation depuis 1960. >>> en savoir plus

Équipe plus d'infos

Découvrez l'équipe qui contribue chaque année au succès du Festival. >>> en savoir plus

Le Festival en images plus d'infos

Vidéos, bandes-annonces, photos d'ambiance... Immergez-vous dans l’ambiance du Festival ! >>> en savoir plus

Archives plus d'infos

Plongez-vous dans les différentes éditions du Festival depuis 1960... >>> en savoir plus