Coup de projecteur sur les projets 2013

Pitch - Annecy 2012
  1. Projet Long métrage
  2. Projet Court métrage
  3. Projet Série TV

Sommaire

Un an après les sessions de Pitchs Mifa, retour sur le développement de certains des projets présentés.

Projet Long métrage

Funan


Funan

Porteur de projet : Sébastien Onomo (Les Films d'Ici)
Réalisateur : Denis Do
France
Prix Partenaire Carrefour de la création 2013 : Ficam/Tomato Sound Factory

1. Votre expérience du Carrefour de la création ? Que vous a apporté le pitch à cette occasion ?

Le pitch m’a permis de rencontrer Annemie Degryse (Lunanime Bvba) avec qui nous allons coproduire le film en Belgique. Elle le distribuera également sur le Benelux. Elle est venue tout de suite après le pitch pour me dire que l’histoire l’avait touchée. Et quelques semaines plus tard, elle m’a confirmé sa participation au projet après avoir lu la première version du scénario.

2. Où en est le projet à ce jour ?

À ce jour, nous avons réalisé un pilote que nous avons présenté pour la première fois au Cartoon Movie 2014. Nous finalisons une nouvelle version du scénario, que nous présenterons aux partenaires potentiels.

3. Quels sont vos objectifs et les étapes à venir ?

Le développement du film est achevé. Nous recherchons un distributeur salle pour la France, et des partenaires pour les ventes internationales et la vidéo. Nous laissons aussi la place à un 3e coproducteur étranger. Si les événements tournent en notre faveur, nous pourrons entrer en production en 2015, et finaliser le film en 2017.

Projet Court métrage

Yùl et le serpent


Yùl et le serpent

Porteur de projet, réalisateur : Gabriel Harel
France
Prix Partenaire Carrefour de la création 2013 : Ciclic et Rhône-Alpes Cinéma/Bourse des festivals

1. Votre expérience du Carrefour de la création ? Que vous a apporté le pitch à cette occasion ?

Lors du Festival d'Annecy 2013, le projet de Yùl et le serpent était déjà avancé sur le quant à son développement. Je travaillais avec un producteur, et CANAL+ venait de préacheter le film. Donc, je ne cherchais pas de producteur ou de diffuseur. Par contre, la présentation au Carrefour de la création et l'affiche du projet au Mifa l'a fait connaître et a fait parler de lui dans le milieu professionnel.
Le Carrefour de la création a également permis de nous retrouver avec les collaborateurs, de discuter du projet avec d'autres professionnels et donc, de mieux anticiper la fabrication du film. Le fait de le présenter permet aussi de se rendre compte des points forts du projet et des points à travailler. On fait des résumés et des bilans qui permettent d'avancer et de mener le projet avec plus d'assurance sur les directions à prendre et les choix à faire.

2. Où en est le projet à ce jour ?

Le projet est en production, je travaille avec une petite équipe d'animateurs talentueux au studio Folimage. Nous avons déjà enregistré les voix, avec des acteurs qui ont joué les scènes dialoguées en extérieur.

3. Quels sont vos objectifs et les étapes à venir ?

Les objectifs sont donc de continuer sur cette lancée la fabrication du film. Je vais à Ciclic l'été prochain pour faire les décors et le clean de l'animation. Je suis toujours en réflexion et en recherche pour ce qui est de la bande originale du film.

Projet Série TV

Cagemates


Cagemates

Porteur de projet : Alvaro Ceppi (Zumbástico Studios)
Réalisateurs : Pablo Castillo, Leonardo Beltran
Chili
Prix Partenaire Carrefour de la création 2013 : Disney Channel

1. Votre expérience du Carrefour de la création ? Que vous a apporté le pitch à cette occasion ?

Participer au Carrefour de la création a été une expérience super, mais pas évidente du tout. Avant tout, recevoir l'appui d'un tuteur était très important. On a eu la chance de travailler avec Shamik Majumdar, de Disney EMEA, qui nous a fait part de ses impressions, très utiles et surtout très sincères. Il faut dire que nos premiers pitchs, avec Carlos (Bleycher, créateur de Cagemates), étaient à chier. Et Shamik nous a beaucoup aidé à améliorer les choses. Un bon conseil à tous ceux qui auront à faire des pitchs cette année à Annecy : n'en profitez pas pour essayer de chanter le thème musical de votre projet pendant la présentation : je peux vous dire que ça ne marche pas. Mais au final, le pitch s'est super bien passé et Cagemates a reçu beaucoup d'attention pendant le Mifa.

2. Où en est le projet à ce jour ?

Après le Mifa 2013, on a conclu un accord avec Cake Entertainment (GB) pour coproduire le programme et une société très importante nous a proposé de développer la série.

3. Quels sont vos objectifs et les étapes à venir ?

Nous allons poursuivre le développement en essayant d'améliorer le concept, le scénario et les aspects artistiques de la série. Et avec un peu de chance, on entrera en phase de production l'année prochaine.
Je suis très reconnaissant au Carrefour de la création de nous avoir donné une occasion hors pair de montrer ce que nous faisons, parce que cela a été très bénéfique pour cette production.