Coup de projecteur sur
les projets 2014

Pitch - Annecy 2012
  1. Projet Long métrage
  2. Projet Court métrage
  3. Projet Transmédia

Sommaire

Un an après les sessions de Pitchs Mifa, retour sur le développement de certains des projets présentés.

Projet Long métrage

Cœur des ténèbres


Cœur des ténèbres

Porteur de projet, réalisateur : Rogério Nunes
Brésil, France

Que retenez-vous de votre participation aux Pitchs Mifa ?

Notre expérience aux Pitchs Mifa a été très positive, de sa préparation, avec les conseils de Jean-Pierre Commin, à la présentation elle-même et ses résultats immédiats. Nous avons eu beaucoup de chance de trouver un coproducteur intéressé par notre projet (Les Films d’Ici) et de rencontrer et embaucher un directeur artistique français (Mathias Lachal), ainsi qu’un superviseur d’animation français (Clément Dufour).

À quel stade de développement en est votre projet ?

Notre projet en est au stade de préproduction, bien qu’il nous manque encore plus de 60 % du financement. Il y a une forte possibilité que nous puissions récolter 40 % de ce financement en France. Nous négocions également la participation d’un talent français pour le rôle principal dans notre film.

Un mot sur votre participation aux Pitchs Mifa ?

Le Mifa est un grand événement, probablement le plus grand marché mondial spécialisé dans les films d’animation. C’est une manifestation formidable pour trouver des partenaires et en savoir plus sur les modèles de production et sur le marché international de l’animation.

En savoir plus
Extraits du projet

Projet Court métrage

Pépé le morse


Pépé le morse

Porteur de projet, réalisateur : Lucrèce Andreae
France
Prix partenaire Pitchs Mifa 2014 : Arte France

Que retenez-vous de votre participation aux Pitchs Mifa ?

Le prix Arte a été le plus important et décisif pour moi, cela va sans dire. J’ai également eu des retours intéressants de la part de producteurs ou autres personnes présentes dans la salle, et l’exercice de présenter son projet à l’oral est toujours très constructif.

À quel stade de développement en est votre projet ?

Le scénario est à peu prêt bouclé, le graphisme défini, et j’ai réalisé un minitrailer. Cela a été l’occasion de travailler avec un musicien et de tester les décors définitifs, le type de clean, couleurs... J’ai depuis terminé une version de storyboard et je vais m’attaquer très prochainement à l’animatique. Avec Caïmans Productions, nous attendons la réponse de la Région Rhône-Alpes et nous nous apprêtons à tenter la résidence Ciclic.

Quel a été l’apport du partenaire de votre prix dans le développement de votre projet ?

Arte a préacheté le film, ce qui représente un financement non négligeable, ainsi qu’un argument très rassurant pour les autres partenaires. Hélène Vayssière a été assez présente lors de la réécriture du scénario, on a eu pas mal d’échanges qui m’ont beaucoup aidée à avancer. Son expérience à propos des courts métrages est évidemment très précieuse.

Un mot sur votre participation aux Pitchs Mifa ?

Je ne saurai que recommander cette expérience, elle est l’occasion de se confronter à un public exigent, de tester ses qualités d’orateur, de réfléchir à comment résumer efficacement son projet et transmettre son enthousiasme en peu de temps, de voir son projet passer entre des mains sacrément importantes (les partenaires qui décernent les prix lisent tous les dossiers et sont ravis de faire des retours professionnels et précis aux candidats), et évidemment de recevoir un prix autrement plus concret qu’une statuette ! D’ailleurs, les prix sont tous extrêmement intéressants, tous bien ancrés dans les réalités de fabrication de films.

En savoir plus
Lucrèce Andreae

Projet transmédia

The Reward


The Reward – Tales of Alethrion

Porteurs de projet : Mikkel Elkjaer Mainz, Kenneth Ladekjaer, Bo Juhl Nielsen et Charlotte de la Gournerie
Réalisateurs : Mikkel Elkjaer Mainz et Kenneth Ladekjaer
Danemark
Prix partenaire Pitchs Mifa 2014 : CITIA-IMAGINOVE

Que retenez-vous de votre participation aux Pitchs Mifa ?

Les Pitchs Mifa nous ont permis de présenter notre projet et de répondre aux questions d’un public de professionnels internationaux. Nous avons eu des retours très constructifs et avons été confortés dans le choix de direction vers lequel nous souhaitions mener le projet.
La séance de questions-réponses est primordiale, spécialement sur les projets transmédias. Ce format étant encore nouveau, il est nécessaire de bien expliquer la cohérence de chaque plateforme, et la manière dont elles sont liées les unes aux autres. Annecy est le Festival d’animation le plus important d’Europe et être présent à cet événement est un signal fort pour le projet.

À quel stade de développement en est votre projet ?

Nous venons de finir notre épisode pilote de 18 minutes, financé à la fois par une campagne de crowfunding et par du financement public danois. Nous sommes en contact avec des diffuseurs danois pour produire le reste de la série de 6 épisodes de 6 minutes. Nous continuons donc à nous rendre sur différents marchés : MIPTV, Financing Forum en Suède...

Quel a été l’apport du partenaire de votre prix dans le développement de votre projet ?

Recevoir le prix CITIA-IMAGINOVE est d’abord pour toute l’équipe du projet un vrai signe d’encouragement, qui nous confirme l’envie et l’intérêt du public de le voir aboutir.
Nous avons été invités avec toute l’équipe à participer au Forum Blanc, où nous présenterons une étude de cas du projet. Ces 45 minutes de présentation vont nous permettre d’expliquer en détail la particularité du projet, spécialement en ce qui concerne l’interaction avec notre audience, et d’expliquer ce qu’est un projet transmédia avec une forte implication du public.
Encore une fois, être présent à un événement comme celui-ci est un signal fort qui indique un intérêt venant des professionnels, et en termes de communication c’est un véritable atout.

Un mot sur votre participation aux Pitchs Mifa ?

Nous sommes une jeune équipe et Annecy a été l’occasion d’effectuer notre premier pitch auprès des professionnels du secteur. Après celui-ci, nous avons été invités à d’autres marchés européens (Cross Video Days, Power to the Pixel, Filmteractive Festival), mais principalement sous l’angle du transmédia. Il y a peu de festivals d’animation qui donnent la chance aux jeunes auteurs ou producteurs de venir défendre un projet, qu’il soit à divers niveaux de développement.
Les retours des professionnels sont constructifs et surtout bienveillants. Ils sont curieux et pour la plupart pertinent dans leur remarque. Pitcher à Annecy est un exercice professionnel que je recommande à tout porteur de projet qui souhaite le faire évoluer.
Annecy permet d’avoir accès à une audience de professionnels de qualité, présents dans la salle. Une opportunité à ne pas rater.

En savoir plus

Chaîne YouTube