11 mai 2020

  Pour la création d’un collège Animation aux César 

Le Festival d’Annecy s’engage pour la création d’un collège Animation et Effets visuels aux César. Rejoignez-nous ainsi que les 700 premiers signataires !

Dans le cadre de la refonte des statuts des César, le CNC a demandé aux différentes organisations du cinéma de contribuer à un nouveau modèle de gouvernance. Les organisations représentant l’animation ont majoritairement proposé la création d’un Collège Animation qui viendrait s’ajouter aux 9 Collèges existants.

Pour y parvenir de façon efficace, le Festival international du film d’animation d’Annecy et le Mifa se mobilisent et s’unissent aux voix des organisations représentant l’animation qui appellent à la création d’un Collège Animation et Effets Visuels.

Pourquoi s’unir ?

  1. Première étape visée : garantir le poids des représentants de l’Animation et des Effets visuels au sein du prochain organe décisionnaire des César : leur nouveau conseil d’administration.
    > Parce que les effets visuels sont des métiers et des talents connexes à ceux de l’animation, les deux secteurs pouvant légitimement se soutenir. Ensemble, nous faisons le poids et nous avons enfin une opportunité de faire reconnaître les métiers de l’animation, artistes comme techniciens.
    > Parce que ce Collège Animation et Effets visuels permettra de mettre en place une représentation simple et lisible de nos professions au sein de l’Académie comme c’est déjà le cas aux Oscar et aux Bafta, qu'il garantira la parité homme/femme de nos métiers au sein du Conseil d’administration, et qu’il garantira la présence du court métrage d’animation en son sein.
  2. Deuxième étape : élargir les membres de l’Académie aux artistes et technicien·ne·s de l’Animation et des Effets visuels
    > Parce qu’une fois ces représentants élus au sein du CA, organe décisionnaire de l’Académie, ils pourront travailler notamment à assouplir les modalités d’éligibilité des artistes et technicien·ne·s de l’Animation et des Effets visuels qui souhaiteraient devenir membres : par exemple assouplir l’obligation pour nos métiers d’avoir travaillé sur 3 films admis à concourir pour l’attribution du "César du Meilleur film", dans les 5 dernières années (art.1 du règlement actuel).
    > Ils pourront également peser pour une meilleure exposition de la remise du César du court et du long d’animation lors de la cérémonie et permettre à l’animation d’être éligible dans toutes les catégories, y compris Premier film !

Rejoignez le Festival d’Annecy et les 700 premiers signataires en signant la pétition en ligne, afin de faire entendre la voix de l’animation. 

Natalie Altmann, Jacques Bled, Damien Brunner, Zoe Carrera, Arnaud Demuynck, Clément Calvet, Katell France, Corinne Kouper, Cécile Lauritano, Pierre Méloni, David Michel, Marc du Pontavice, Ivan Rouveure, Nicolas Schmerkin. Producteurs de longs et de courts métrages d’animation.

Avec Matthias Weber, Gilles Gaillard, Laurens Ehrmann, Olivier Emery, Philippe Sonrier, David Danesi, producteurs et superviseurs VFX de longs et de courts métrages.

Commentaires