Animation française : du tournant des années 80 à nos jours

  1. Résumé
  2. Descriptif
  3. Conditions d'accès
  4. Où et quand ?

Une table ronde exceptionnelle vous est proposée, en partenariat avec le CNC, pour faire la lumière sur les facteurs à l’origine de la réussite de l’animation française.

Suite à la publication de l’ouvrage de Dominique Puthod, Le Festival international du film d’animation : 50 ans d’une histoire animée, et à l’hommage rendu par le Festival d’Annecy 2016 à l’animation française à travers le regard de personnalités étrangères, l’idée d’une table ronde est née. Cette rencontre rassemblera plusieurs grands témoins de l’émergence d’une véritable filière française de l’image animée depuis les années 80.

Après une introduction de Frédérique Bredin, présidente du CNC, Denis Walgenwitz, réalisateur, scénariste, animateur et président depuis 2005 de l’Association française du cinéma d’animation, animera cette table ronde CNC-CITIA. Différentes personnalités issues du monde culturel et cinématographique interviendront lors de cet échange organisé en cinq temps :

Annecy : un événement qui a toujours su se renouveler : Dominique Puthod, président de CITIA, décryptera les bouleversements profonds qu’a connus le Festival d’Annecy, avec un focus particulier sur la rupture de 1982 (changement d’équipe, ouverture à tous les genres, création du Mifa).

Les années 80 et le plan image : Jack Lang, ancien ministre de la Culture et de la Communication, se penchera sur la mise en place de la politique publique volontariste des années 80 (soutiens aux studios et aux formations, modifications majeures du PAF…) qui a permis l’émergence d’une filière de l’animation.

La reconquête du marché intérieur de l’audiovisuel : Marc du Pontavice, président de Xilam Animation, explorera de quelle façon les séries françaises ont pris autant d’importance dans le PAF et de quelle manière l’animation est rapidement devenue le genre le plus exporté de l’audiovisuel.

Le renouveau du long métrage français et européen : Jacques Bled, président d’Illumination Mac Guff, s’intéressera à la réussite de Kirikou et la Sorcière de Michel Ocelot, véritable succès commercial en 1999, qui a ouvert la voie au long métrage européen et permis le financement d’autres longs français.

Y a-t-il une french touch ? : Kristof Serrand, directeur de l’animation chez DreamWorks Animation, clôturera cette table ronde en identifiant les atouts français permettant de réussir face à la puissance des comédies familiales américaines.

Conditions d'accès

Ouvert à tous

Où et quand ?

    • Mardi 14 juin
    • 17h30 → 19h00
    • Impérial Palace Verdi
    • ?
      Ouvert à tous