• Enjeux de l'hybridation

    Plus qu'un genre, l'animation est un langage. En effet, l'évolution technique du secteur offre une réelle diversité des possibilités de représentation. L'animation enrichit indiscutablement le propos de la fiction en vues réelles, du documentaire, du livre, du jeu vidéo, etc. Aussi, le terme "hybridation" semble adapté pour désigner cette nouvelle réalité.

    Esthétique inédite des œuvres ou déclinaison nouvelle sur d'autres supports, mais aussi diversification des outils de création… autant de sujets traités dans cette conférence.

    Mardi 5 juin 09h30 → 12h30 - Chambre de métiers Salle Mont-Blanc

    • Voir la fiche
  • Gestion de production et asset management

    La gestion de production et l'organisation de données ont un impact direct sur les délais de fabrication ainsi que la qualité des œuvres. Elles ont des conséquences économiques et financières évidentes. De ce fait, ces questions figurent au cœur des relations entre studios de fabrication, producteurs et donneurs d’ordres.

    L’avènement du transmédia constitue une complexité additionnelle avec l’enjeu d’une gestion d’éléments communs de produits différents.

    Les réponses apportées sont multiples (l’outil "universel" n’existe pas) et évolutives.

    Découvrez les témoignages et expériences des professionnels présents à la tribune.

    Mardi 5 juin 14h30 → 17h30 - Chambre de métiers Salle Mont-Blanc

    • Voir la fiche
  • Le financement du long métrage d'animation

    En France et en Europe, dynamiser l'économie du long métrage serait stratégique pour le secteur : vecteur d’emploi et de développement de compétences technico-artistiques pointues. Si le nombre de films et de spectateurs est en hausse, une véritable difficulté à financer la production demeure. Cette table ronde, réunissant producteurs, vendeurs et distributeurs, fera un état des lieux et des perspectives.

    Mercredi 6 juin 14h15 → 16h15 - L'Impérial Palace Verdi

    • Voir la fiche
  • Longs métrages : 4 études de cas

    Les 4 longs métrages Ernest & Célestine, Le Jour des corneilles, Le Magasin des suicides et ParaNorman mettent en œuvre des techniques diverses : animation 2D, 3D, stop motion. S'ils s’adressent à des publics divers, ils partagent l'ambition de développer un ton et une esthétique personnels.

    Les difficultés sont évidemment nombreuses – techniques, organisationnelles, économiques – et les résultats toujours incertains.

    À découvrir à travers ces études de cas.

    Mercredi 6 juin 09h30 → 12h30 - Chambre de métiers Salle Mont-Blanc

    • Voir la fiche
  • Prêt-à-porter, soins du visage et des cheveux

    La représentation photoréaliste est un défi permanent, voire infini, dépassant largement la seule industrie du divertissement. Le développement technico-scientifique de ce domaine impacte de nombreux secteurs économiques et plusieurs activités humaines. Il induit des problématiques complexes sur les plans esthétique, économique, juridique et sociétal. Les travaux de trois sociétés, spécialisées dans la représentation des vêtements, du visage et de la chevelure, seront présentés au cours de cette conférence ainsi que les logiciels utilisés.

    Vendredi 8 juin 09h30 → 12h30 - Chambre de métiers Salle Mont-Blanc

    • Voir la fiche
  • VFX

    Rendez-vous annuel à Annecy, cette conférence affirme le lien indéniable entre le secteur des effets visuels et celui de l’animation 3D : outils et compétences, culture visuelle commune, entre autres.

    Source incontestable d’information et d’inspiration pour les deux secteurs, découvrez l'état de l'art des techniques de représentation des meilleurs studios.

    Jeudi 7 juin 09h30 → 12h30 - Chambre de métiers Salle Mont-Blanc

    • Voir la fiche