Accueil / À propos / Archives / 2020 / Éditos

Éditoriaux

Annecy 2018

Annecy 2020 Online



DOMINIQUE PUTHOD
Président, CITIA

MICKAËL MARIN
Directeur, CITIA

Depuis 1960, le cœur de la ville d’Annecy bat au rythme du Festival. Il battra différemment cette année, mais il continuera de battre.

Ce que vous allez découvrir durant ces deux semaines est le fruit d’un travail intense et la marque du respect immense que nous portons aux artistes, aux studios et à tous ceux qui œuvrent pour faire du cinéma d’animation un art majeur. C’est le témoignage d’une fidélité, d’un engagement et peut-être même une nouvelle preuve d’amour à l’attention d’une communauté que nous n’aurons pas la chance d’accueillir cette année à Annecy. Nous mesurons le travail nécessaire pour créer, produire et réaliser un film, et le temps qu’il faut pour développer une société, une ligne éditoriale, un catalogue. C’est pour ces raisons et pour tant d’autres qu’il était inconcevable pour nous de ne pas accompagner les œuvres, de ne pas célébrer les artistes, de ne pas être le catalyseur des échanges au sein de l’industrie.

Et ce qui nous réjouit, c’est que bientôt nous pourrons à nouveau voir les avions voler dans la grande salle de Bonlieu, sentir le public d’Annecy vibrer et partager ce plaisir unique d’être réunis dans une salle de cinéma. Il nous faudra aussi préparer le monde d’après. Il ne pourra se faire sans une place centrale donnée à la Culture et au cinéma. Annecy sera au rendez-vous. Au travers du Festival, du Mifa et de l’ensemble des projets portés par CITIA, nous redoublerons d’efforts pour porter haut les couleurs du cinéma et du cinéma d’animation en particulier.

Nous ne pouvons que terminer ces quelques lignes par des remerciements chaleureux à l’attention de nos membres fondateurs qui sont à nos côtés et ont su répondre présents pour nous aider à traverser cette situation inédite. Merci également à tous nos partenaires et fournisseurs qui ont fait preuve de solidarité et d’engagement. Enfin, merci à toute l’équipe de CITIA qui a su se réinventer pour s’impliquer pleinement dans ce projet afin de construire une offre inédite qui fera date dans l’histoire du Festival et du Mifa.

Un festival, comme la réalisation d’un film, est un travail d’équipe. Gardons toujours à l’esprit que la force d’un collectif et la recherche de l’intérêt général nous mèneront demain vers des jours meilleurs.

Bon Festival et bon Mifa à tous, et rendez-vous en 2021 !

 

Festival

CITIA

MARCEL JEAN
Délégué artistique

Alors que j’écris ces lignes, nous avançons avec enthousiasme et détermination vers l’inconnu, en direction de cette édition d’Annecy Online inimaginable il y a quelques mois à peine. Notre désir et notre passion n’ont jamais fléchi, malgré la déception de ne pas vous accueillir à Bonlieu, même si nous regrettons déjà de ne pas voir s’élever l’écran majestueux du Pâquier au bord du lac.

Cette édition en ligne d’Annecy sera mémorable, avant tout parce que la sélection que nous vous offrons témoigne de la vitalité de l’animation contemporaine ainsi que de la solidarité des artistes et des sociétés qui sont restés massivement à nos côtés dans la tourmente de la pandémie.

J’ai ici une pensée toute particulière pour les artistes, qu’ils soient réalisateurs, animateurs, monteurs, musiciens, concepteurs sonores… Tous ont travaillé avec cœur et au meilleur de leur expertise technique, dans le respect de leur public et de leur art. Tous rêvaient d’une première sur grand écran, dans une salle équipée d’un système de projection calibré selon les plus hauts standards de l’industrie. Lancer leur film en ligne n’était donc pas une perspective envisageable, mais l’Histoire en a décidé autrement…

À vous tous, chers créateurs, chers amis, je tiens à dire que toute l’équipe d’Annecy 2020 a mis l’épaule à la roue pour que l’expérience que nous vivrons ensemble soit en mesure de rendre justice à votre talent. Nous retrouverons bientôt les grands écrans, l’équipe d’Annecy sera là pour soutenir vos démarches et nous ferons tout notre possible pour que les films primés en 2020 rejoignent le public dans les salles.

La programmation d’Annecy 2020 Online est remarquable à plus d’un titre. Vous aurez deux semaines pour découvrir sa richesse, sa diversité, son audace. Espérons que la liberté offerte par le web vous permettra, à vous festivaliers, d’explorer davantage les sections que vous avez moins l’habitude de fréquenter. Osez, chers festivaliers ! Restez créatifs !

Ministère de la Culture

FRANCK RIESTER
Ministère de la Culture

Le Festival international du film d’animation d’Annecy existe depuis 60 ans ! Nous ne fêterons, malheureusement, cet anniversaire que l’an prochain. Pourtant le Festival tiendra une édition en ligne afin de faire vivre l’animation et de mettre en valeur toute sa richesse créative.

L’histoire de l’animation se confond avec celle du Festival d’Annecy et de son marché, qui se sont imposés comme l’événement le plus important de la profession, en France comme au niveau international.

L’animation française est devenue en trente ans une référence artistique mondiale, un atout décisif pour l’économie du cinéma et de l’audiovisuel et, au-delà, pour le rayonnement de notre culture. Les succès récents de films d’animation français ou réalisés en France démontrent l’extraordinaire qualité de nos savoir-faire et de nos créateurs. Soutenus par la puissance publique et s’appuyant sur un réseau d’entreprises dynamique, les professionnels ont su faire preuve d’audace et d’inventivité, renouveler les formats et les histoires et gagner le cœur d’un très large public.

Le Gouvernement tout entier et, bien entendu, en premier lieu, le ministère de la Culture, sera présent pour les accompagner dans l’épreuve que représente la crise sanitaire pour tout le monde de la culture.

Bravo au Festival, à ses équipes, d’avoir su s’adapter dans cette période exceptionnelle pour le monde entier, et excellente édition en ligne !

CNC

DOMINIQUE BOUTONNAT
Président du CNC

À l’heure où j’écris, le monde est lancé dans une lutte résolue, mais pleine d’incertitude, contre le coronavirus. Jamais nous n’avons connu un phénomène d’une telle ampleur ni d’une telle brutalité, et les répercussions sur le cinéma et la création audiovisuelle sont lourdes. Derrière les chiffres, c’est la vie de milliers de personnes qui a été bouleversée. Mais les Français ont montré, en renouant avec la lecture, en regardant massivement des films et des œuvres audiovisuelles chez eux, que la culture jouait un rôle de première nécessité, garantissait notre équilibre vital.

C’est aussi l’immense leçon bénéfique de cette période : la reconnaissance que nous sommes des êtres de chair et d’esprit, que l’un ne survit pas sans l’autre. Ainsi, l’appel à la puissance publique a été unanime, et le CNC a assuré la continuité de ses missions de service public, en poursuivant son activité et en mettant en place des mesures d’urgence pour l’ensemble de la filière. Ces mesures sont venues renforcer les dispositifs gouvernementaux de soutien aux entreprises et aux intermittents, pour éviter des catastrophes industrielles et humaines dans nos secteurs. Grâce à tout cela, le pire a été évité.

En sauvant ces emplois, ces projets, c’est nous-mêmes que nous sauvons. Maintenant nous sommes dans le temps de la reprise et ensemble nous allons inventer de nouvelles voies pour la création de demain.

Région Auvergne-Rhône-Alpes

LAURENT WAUQUIEZ
Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Nous sommes la grande région du cinéma en France. Le 7e art est né chez nous, soyons à la hauteur de cet héritage. Le Festival international du film d’animation en est la parfaite illustration en étant le plus important rendez-vous mondial dans le domaine de l’animation, là aussi une filière d’excellence en Auvergne-Rhône-Alpes.

L’an dernier, j’avais pu m’y rendre pour annoncer que la Région renforçait son soutien financier à la filière animation. Nous sommes désormais positionnés comme la première région française pour le soutien à la production de films d’animation. Ainsi, avec Florence Verney-Carron, notre vice-présidente de la Région déléguée à la Culture et au Patrimoine, nous donnons les moyens à cette filière de peser davantage au niveau international.

Innovante, cette offre a su s’adapter aux nouveaux usages et être à la pointe de la bascule numérique de la télévision. Elle est déjà considérée comme une référence observée en Europe. Créative, elle permet d’exposer le meilleur de la création française et de l’animation, mettant ainsi en avant l’excellence de la filière dans notre pays. En additionnant plutôt qu’en opposant, la puissance du linéaire à la diversité et la profondeur du numérique, elle a su tirer le meilleur de ce que peut proposer la télévision.

Je sais aussi combien les festivals sont impactés par la crise sanitaire que nous avons traversée. Je veux ici dire aux organisateurs qu’ils pourront compter sur notre entier soutien. À ce titre, réussir à maintenir le Festival, même sous forme numérique, est une véritable prouesse. Bravo à toute l’équipe !

Je souhaite un excellent Annecy 2020 Online à tous, qu’il puisse être une grande fête du cinéma. Nous en avons tant besoin.

Département de la Haute-Savoie

CHRISTIAN MONTEIL
Président du Département

Le Festival international du film d'animation d'Annecy a 60 ans cette année. En attendant de célébrer cet anniversaire et en raison de la situation sanitaire exceptionnelle que nous traversons, Annecy Festival a choisi de satisfaire votre attente en vous proposant une édition 2020 en ligne du 15 au 30 juin prochains.

Ainsi, via le site www.annecy.org et une plateforme vidéo dédiée, vous pourrez avoir accès à la plupart des programmes de films en compétition, à des exclusivités et à des inédits, à des leçons de cinéma également. Du côté du Mifa, tout est prévu pour accompagner les professionnels de l’animation à travers le monde en organisant des rendez-vous connectés afin de garantir des échanges et de faire naître de nouveaux projets.

Le Conseil départemental est un partenaire fidèle du Festival d'animation. L'histoire même de son engagement est à l'image, devrait-on dire, de ce que la collectivité a souhaité initier au-delà même de la manifestation, en termes de métiers, de développement et de débouchés économiques pour les jeunes et les entreprises. Par son soutien, la collectivité marque sa volonté de voir se développer dans le département ce marché de l'animation à portée internationale, vitrine d'une offre économique qui se structure progressivement sur notre territoire.

Mairie d'Annecy

LE MAIRE D’ANNECY

2020 est une année de paradoxes : promesse d’une édition exceptionnelle marquant les 60 ans du Festival international du film d’animation, mais promesse mise à mal par une crise sanitaire historique.

C’est ainsi qu’à regret, nous avons pris la décision, en pleine solidarité avec tous les partenaires de CITIA, tout début avril, d’annuler l’organisation de ce soixantième anniversaire qui, rassurons-nous, se tiendra en 2021.

Convaincus que ce grand événement ne pouvait se dérouler dans un tel contexte, avec de telles restrictions, nous étions tout autant convaincus que l’âme de la ville d’Annecy, son identité, devaient continuer de vibrer au diapason de tous les créateurs et artistes qui font naître les films d’animation et enrichissent chaque jour cet incroyable écosystème de l’image animée.

De là cette envie d’une édition 2020 inédite, "réinventée", ONLINE, qui permet aux passionnés et professionnels d’animation d’accéder à l’offre du Festival et de son marché sous forme numérique : films en compétition, making of, rencontres…

Je salue l’enthousiasme et l’énergie de l’équipe de CITIA, qui prépare avec brio ce rendez-vous virtuel, qui aura lieu du 15 au 30 juin prochains.

Pour les Annéciens, fidèles aux événements grand public qui jalonnent habituellement le Festival, nous proposerons, si les conditions sanitaires le permettent, des projections plein air sur le territoire d’Annecy.

Le cinéma d’animation constitue l’ADN culturel d’Annecy ; il nous incombe d’accompagner et de favoriser son développement, de reconnaître et faire émerger ses talents, de poursuivre l’implantation sur le territoire de sa filière économique.

Le Festival Online sera à coup sûr une nouvelle étape historique.

En attendant d’accueillir à nouveau, et en vrai, en 2021, les curieux et les passionnés, je vous souhaite une très belle édition numérique 2020 du Festival international du film d’animation.

France Télévisions

DELPHINE ERNOTTE CUNCI
Présidente directrice générale de France Télévisions

L’année 2020 ne ressemblera décidément à aucune autre. Elle n’est pas seulement la première année où, à cause du contexte, le Festival et Marché international du film d’animation se tient de manière virtuelle et quitte exceptionnellement et temporairement Annecy. C’est aussi pour le service public et le monde de l’animation une année marquée par un événement : la naissance d’Okoo, la nouvelle marque unique et emblématique du service public pour les enfants.

Lancée quelques semaines à peine avant les événements exceptionnels de l’année, la nouvelle offre de France Télévisions a su trouver rapidement un public et répondre à une attente de la part des plus jeunes d’entre nous. C’est désormais plus de 3 millions d’enfants par semaine qui entrent en contact avec Okoo et témoignent ainsi de leur fidélité au service public.

Innovante, cette offre a su s’adapter aux nouveaux usages et être à la pointe de la bascule numérique de la télévision. Elle est déjà considérée comme une référence observée en Europe. Créative, elle permet d’exposer le meilleur de la création française et de l’animation, mettant ainsi en avant l’excellence de la filière dans notre pays. En additionnant plutôt qu’en opposant, la puissance du linéaire à la diversité et la profondeur du numérique, elle a su tirer le meilleur de ce que peut proposer la télévision.

Ce lancement est d’abord et avant tout le reflet du partenariat vivant entre la télévision publique et le secteur de l’animation. Un partenariat qui permet à France Télévisions de continuer à être un investisseur puissant et fidèle. Un partenariat qui permet surtout de faire rayonner l’animation française à travers le monde. Un partenariat qui constitue aussi un socle de légitimité indispensable pour un groupe public qui vise à accompagner des spectateurs qui sont d’abord et avant tout des citoyens en devenir.

C’est un projet éditorial ambitieux qui constitue la genèse d’Okoo : celui de continuer à entretenir le lien qui unit le service public aux enfants et ainsi d’accompagner les générations futures dans un imaginaire partagé.

Mifa

CITIA

VÉRONIQUE ENCRENAZ
Responsable Mifa

17 mars – 15 juin 2020 : trois mois ont passé depuis le confinement de l’équipe, trois mois qui semblent une éternité, le temps d’un bouleversement de vie, de travail, de relation aux autres, de perspectives d’avenir.

Trois mois pour se réinventer et foncer, tête baissée ! Parce que la situation est inédite, qui pourrait prédire du résultat d’une telle entreprise, d’une aventure que personne n’a expérimentée à ce jour ?

À l’image de ce que la population du monde entier a vécu, un mélange d’inquiétude et d’excitation s’est emparé de l’équipe du Festival d’Annecy et du Mifa, car malgré la crainte que le COVID-19 ne touche un collègue, un parent, un ami, le sentiment de vivre un moment exceptionnel nous a entraînés dans cette aventure extraordinaire. Il nous a amenés à échanger avec vous, beaucoup, pour construire le programme du Mifa 2020 Online.

Ainsi, l’Annecy Network s’est enrichi de stands virtuels dédiés aux sociétés individuelles mais aussi aux pavillons, permettant aux délégations de fédérer leur industrie, leur soutien et leur solidarité, essentiels dans cette période de post-confinement. Un outil de prise de rendez-vous et une plateforme vidéo ont complété nos outils, pour maintenir les événements que vous plébiscitez chaque année : Pitchs Mifa et Pitching Territory Focus, sessions Share With en live Q&A ou rendez-vous individuels, matchmaking avec les Meet the…, Industry Territory Focus ou Mifa Special Events, Mifa Campus ou encore Conférences de presse. Sans oublier la vidéothèque et ses 500 programmes.

Alors profitons tous ensemble de ce moment inédit, en ligne certes, mais les outils actuels ont prouvé, tout au long de ce confinement, qu’ils n’altèrent pas la créativité mais la suscitent, et poussent chacun à exprimer peut-être avec plus de force, et parfois plus d’audace, les sentiments et sensations qui nous bouleversent actuellement.

Nous vous souhaitons deux semaines riches de découvertes et de rencontres, profitez de ces quelques jours, passionnément ! Et prenons rendez-vous dès maintenant du 15 au 18 juin 2021 à Annecy au bord du lac, pour une édition exceptionnelle du Mifa qui célébrera l’animation africaine !

 

CNC

DOMINIQUE BOUTONNAT
Président du CNC

À l’heure où j’écris, le monde est lancé dans une lutte résolue, mais pleine d’incertitude, contre le coronavirus. Jamais nous n’avons connu un phénomène d’une telle ampleur ni d’une telle brutalité, et les répercussions sur le cinéma et la création audiovisuelle sont lourdes. Derrière les chiffres, c’est la vie de milliers de personnes qui a été bouleversée. Mais les Français ont montré, en renouant avec la lecture, en regardant massivement des films et des œuvres audiovisuelles chez eux, que la culture jouait un rôle de première nécessité, garantissait notre équilibre vital.

C’est aussi l’immense leçon bénéfique de cette période : la reconnaissance que nous sommes des êtres de chair et d’esprit, que l’un ne survit pas sans l’autre. Ainsi, l’appel à la puissance publique a été unanime, et le CNC a assuré la continuité de ses missions de service public, en poursuivant son activité et en mettant en place des mesures d’urgence pour l’ensemble de la filière. Ces mesures sont venues renforcer les dispositifs gouvernementaux de soutien aux entreprises et aux intermittents, pour éviter des catastrophes industrielles et humaines dans nos secteurs. Grâce à tout cela, le pire a été évité.

En sauvant ces emplois, ces projets, c’est nous-mêmes que nous sauvons. Maintenant nous sommes dans le temps de la reprise et ensemble nous allons inventer de nouvelles voies pour la création de demain.

 

Commission européenne

LUCÍA RECALDE
Cheffe d’unité – Programmes de soutien à l’industrie audiovisuelle et aux médias, Commission européenne – Direction générale des
réseaux de communication, du contenu et de la technologie (DG CONNECT)

Le secteur de l’animation a toujours été un élément clé de l’industrie européenne de l’audiovisuel et a connu une croissance substantielle au cours de la dernière décennie. Or ces tendances prometteuses sont maintenant menacées par la crise du COVID-19 et son impact sur l’industrie cinématographique. Ce nouveau contexte impliquera des défis importants pour le secteur, mais aussi des opportunités potentielles car, à un moment où plusieurs productions ont été forcées de s’arrêter, l’animation pourrait constituer la solution pour certains de ces projets.

Europe créative MEDIA continuera à soutenir le secteur pour atténuer les effets de la crise et pour l’aider à saisir les occasions que ce nouveau scénario pourrait offrir. En effet, la construction d’un secteur européen de l’animation encore plus solide était déjà prévue dans la planification du nouveau programme après 2020, dont l’objectif principal est de renforcer le secteur audiovisuel européen afin d’offrir des contenus de haute qualité susceptibles de séduire et de conquérir les marchés au niveau international.

Même si l’édition 2020 sera une édition en ligne, le Mifa à Annecy demeure un événement stratégique et crucial pendant lequel nous aurons l’occasion d’écouter les professionnels et de discuter ensemble de la manière dont nous pouvons soutenir au mieux le secteur en ces temps difficiles.

 

France Télévisions

TIPHAINE DE RAGUENEL
Directrice des Jeunes Publics et de l’Animation

Cette année nous n’avons pas le plaisir de nos rendez-vous au bord du lac d’Annecy, dans les salles de l’Impérial ou de Bonlieu, ni Au Chardon d’Écosse, mais nous pouvons partager la passion qui nous unit, l’animation. Grâce à l’engagement de l’équipe de CITIA, nous nous retrouvons dans un festival et un marché virtuels.

Cette passion de l’animation, nous avons l’ambition de la partager grâce à une offre d’animation valorisant la création originale et adaptée à chaque public.

Les programmes d’animation sont la clé du succès de la nouvelle offre du service public pour les enfants de 3 à 12 ans, Okoo. Lancée en décembre 2019, Okoo est déjà regardée par 3 millions d’enfants avec près de 40 millions de vidéos vues chaque semaine. Les héros préférés des enfants, Simon, Jean-Michel Super Caribou, Grizzy et les Lemmings, Oscar et Malika et Mike, une vie de chien sont tous issus de cette politique volontariste en faveur de la création animée. Et les contenus innovants et éducatifs spécifiquement créés pour le numérique comme Les Comptines d’Okoo, Patamuse, 1001 Moyen-Âges sont également plébiscités par les enfants.

Grâce à sa politique de soutien à la création d’animation, France Télévisions dessine aussi une ligne éditoriale à l’adresse des nouveaux publics de l’animation. Tels les adolescents, avec de l’animation adulte qui assume les formes d’humour les plus audacieuses. Les nouvelles saisons de La Petite Mort et M. Flap ont été cette année parmi les plus grands succès de France.tv/slash tous genres confondus. Et la série Culottées inspirée de l’œuvre de Pénélope Bagieu a également été vue par plus de 10 millions de téléspectateurs sur les antennes de France Télévisions.

Dans une période de concurrence renforcée et d’accélération du changement des modes de consommation des médias, France Télévisions est au rendez-vous. Premier investisseur dans le secteur en France, nous créons des programmes d’animation aussi éducatifs que divertissants pour proposer une diversité de l’offre, des univers et des modèles de représentation au service du public.

 

Rencontres

CITIA

ARNAUD MIQUEL
Responsable Rencontres professionnelles

Annecy est une fête.

Depuis 60 ans, Annecy est cette bulle hors du temps où la créativité, le dynamisme et la générosité de toute l’industrie de l’animation sont célébrés sur le bord du lac. À l’instar du Festival et du Mifa, les Rencontres préparaient pour cette édition anniversaire un millésime exceptionnel.

C’était sans compter sur les bouleversements des derniers mois qui nous ont contraints à revoir notre copie et nous adapter, comme l’ensemble du secteur. Grâce au soutien de nos partenaires que nous remercions chaleureusement pour leur confiance, nous sommes fiers de vous présenter cette nouvelle programmation, toute aussi exigeante et de qualité, et de pouvoir l’offrir à l’ensemble des accrédités, sans limites de sièges, de badges ou de frontières.

Si la forme est différente, l’esprit des Rencontres d’Annecy reste inchangé, poursuivant son ambition de partage bienveillant de connaissances, d’inspiration et de mise en lumière des projets de demain.

C’est animés des mêmes valeurs que nous vous donnons dès à présent rendez-vous en 2021 pour tirer les leçons de cette épreuve et préparer ensemble un avenir fécond et vertueux.

Vivement les retrouvailles et vive l’animation !